D I A N A
BARONI

MUSICIENNE ENTRE MONDES

Agenda

LUNDI 17 SEPT.
Panatlantico
Avec Simon Drappier, arpeggione
Espace Frachon – Vaux en Velin, France
Festival Arte Sacra
JEUDI 20 SEPT.
Panatlantico
Avec Simon Drappier, arpeggione
Espace Carco – Vaux en Velin, France
Festival Arte Sacra
VENDREDI 12 OCT.
Panatlantico
Avec Simon Drappier, arpeggione
Café des Arts – Grenoble, France
DIMANCHE 14 OCT.
Panatlantico
Avec Simon Drappier, arpeggione
La Clef de Voute – Grenoble, France
6 - 16 NOVEMBRE
Quintettes de J.S. Bach
Résidence artistique, concerts et enregistrement
Ensemble Fulmini – Rosario, Argentine
MARDI 27 NOV.
I ludi musici, Bach et fils
Avec Sarah Van Cornewal (traverso) et Adrien Pièce (clavecin)
Église romaine de San Sebastian – Donostia, Espagne
VENDREDI 30 NOV.
The Emidy Project
Avec Tunde Jegede, Simon Drappier, Raphael Guel...
Cité Miroir – Liège, Belgique
1ER ET 2 DÉC.
The Emidy Project
Avec Tunde Jegede, Simon Drappier, Raphael Guel...
Bruxelles, France
SAMEDI 15 DÉC.
Boleros and Love Songs
Avec Valérie Chane-Tef, piano
Ciné-concert au cinéma – L'Isle en Dodon, France

À
Pro-
pos

Musicienne entre deux mondes, Diana Baroni - flûtiste et chanteuse - se produit actuellement en concert dans les festivals les plus prestigieux de la scène de la musique baroque et des nouvelles musiques traditionnelles.

D’origine argentine, née au bord du Rio Parana à Rosario, elle étudie depuis enfant plusieurs instruments : guitare, piano, chant, flutes... A l’âge de 14 ans, elle se tourne définitivement vers la flûte traversière qui lui ouvre le répertoire prestigieux de la musique classique et gagne une bourse d’études pour la Yehudi Menuhin Academy de Gstaad, Suisse.
De retour à Buenos Aires, elle développe sa carrière de flutiste à travers le répertoire contemporain et les productions du Centre Expérimental du Teatro Colon.
Entre musique contemporaine et musiques classiques, un parcours éclectique commence.

Elle décide de retourner en 1997 vers le Vieux Continent, pour étudier l’interprétation historique à Bâle, au sein de la prestigieuse ‘Schola Cantorum’ et le traverso à Amsterdam avec Wilbert Hazelzet et Jed Wentz. Invitée régulièrement a se produire avec les orchestres baroques Les Cyclopes, The Rare Fruits Council, Elyma, Les Musiciens du Louvre, entre autres, elle participe à la formation de l’ensemble Café Zimmermann. Flute solo de ce dernier, leurs disques dédiés notamment à l'oeuvre de J.S. Bach, reçoivent les plus importants prix de la critique.

Ses propres projets de musique baroque qu’elle enregistre avec Dirk Boerner, comme l’intégrale des sonates de Johannes Mattheson ou les sonates de Johan Sebastian Bach, seront accueillis très favorablement par la presse spécialisée. Avec Dirk et Sarah van Cornewal, elle fonde I LUDI MUSICI pour revisiter la musique de chambre du XVIII siècle autour des traversos. En tant que soliste, elle se produit ainsi dans le cadre des prestigieux festivals comme Salzburg, Innsbruck, Ambronay, Saint Denis, Prague, Varsovie dans les plus belles salles de Europe, Theatre de La Ville, Theatre des Abbesses, Musikverein Wien, Theatre Châtelet, Gulbenkian, Brucknerhaus Linz et au delà de ses frontières, en Chine, au Japon, en Argentine, en Uruguay, en Colombie, au Brésil...

Sa curiosité l'amène à explorer d’autres horizons, issus des musiques traditionnelles. Elle fonde ainsi son propre ensemble d’où naissent des albums revivifiant le répertoire latino-américain en affirmant sa sensualité, son dynamisme et sa créativité. Elle collabore régulièrement avec le Brodsky Quartet, Tunde Jegede et l’Alter Quintet afin de mêler l’inventivité de la musique contemporaine a la richesse des folklores sud-amérindiens. En recherche constante de nouveaux métissages, la musicienne ne s’embarrasse d’aucune frontière pour explorer la musique, ses trésors, ses limites, comme un grand voyageur. Diana Baroni est invitée régulièrement par le Conservatoire Supérieur de Musique de Rouen, la Asociacion Flautistica de Madrid, la International Summer School de Dartington (UK) et l’Académie International de Sablé sur Sarthe.

PROJETS DE DIANA BARONI

Partenaires et complices de longue date, Tunde Jegede (kora, cello) et Rafael Guel (vihuela, percussions) se joignent à Diana Baroni autour d'un délicieux métissage de musiques baroques et afro-amérindiennes. Des arrangements poétiques, élégants et justes, faisant la part belle aux influences traditionnelles et classiques d'un répertoire méconnue.

Nouvelle création de Tunde Jegede, The Emidy Project conte la vie extraordinaire d’un violoniste métis et virtuose du XVIII siècle, Joseph Antonio Emidy, qui fut esclave, avant de devenir chef d’orchestre et compositeur. Labellisée par l'UNESCO au sein du programme 'Route de l'Esclave' ce projet mobilise par son message humanitaire et universel.

Une voix, six cordes touchées ou frottées à l'archet, le bois vibrant d’une flute baroque. Minimaliste et puissante, la rencontre sur scène de Simon Drappier -arpeggione- et Diana Baroni -chant, traverso- se nourrit des musiques improvisées. Leur matière sonore c’est la tension de la corde avant de lancer la flèche; l’expression parfaite d’un exil culturel nourri d’un présent bouleversant.

Un nouveau projet en solo, qui conte des mythes indigènes, dans une scène habitée, éclairée, imagée soigneusement par Arthur Daygue, musicien inventeur, complice des rêves sur ce volet intime en musiques afro-amérindiennes et récits sacrés du Nouveau Monde.

Juste deux femmes sur scène, celèbrent la flamboyante et inépuisable thématique de l'amour, tel que Pedro Almodovar lui rend hommage à travers ces films, peuplés des chansons puissantes, déchirantes, mis en valeur par les voix mythiques de Chavela Vargas, Bola de Nieve, Los Panchos, entre autres.

Fruit de la rencontre et solide amitié entre Guadalupe Del Moral - violon - Patricia Gagnon - alto - Hager Hanana - cello - et Diana Baroni - traverso -, Umami Quartet ( "délicieux" en japonais) 100% au féminin, explore et donne un nouvel élan au repertoire de musique de chambre pre-classique, à la recherche des versions savoureuses, gourmandes et séduisantes.


PRESSE

"Diana Baroni leurre l'auditeur, comme une sirène, avec son chant et son jeu séduisant. Résistez lui à votre péril."

BBC MUSIC MAGAZINE

"Celui qui a admiré en concert la flûtiste Diana Baroni a obtenu une idée du professionnalisme et de la joie d'interpréter."

BASLER ZEITUNG

"Nul doute que Diana Baroni, avec une intuition délectable, nous offre la découverte d’un répertoire à retrouver d’urgence."

CLASSIQUE NEWS

"Ses chants originels et spontanés ont la force primitive d'un torrent sauvage résonnant avec âpreté : c'est fascinant !"

JAZZ MAGAZINE AUTRICHE

"Sa musique mouvante bruisse et scintille, une aire de repos à l’écart des autoroutes de la fusion. Une grande voltigeuse."

LES INROCKUPTIBLES

"Toujours virtuose, toujours extrêmement précise, Diana Baroni fait la musique avec un admirable éventail de couleurs..."

BASELLANDSCHAFTLICHE ZEITUNG




DISCOGRAPHIE






CONTACTER DIANA BARONI

diana@dianabaroni.com
06 95 50 71 71